Ehpad
Publié le - 1908 hits -

Comment devenir directeur d’EHPAD ?

Aujourd’hui dans la majorité des structures sociales et médico-sociales, c’est la formation Cafdes qui reste le plus sollicité dans le secteur public et associatif. Pourtant, ce diplôme n’en est pas le seul sur le marché du travail, car il existe des masters 1 spécialisés en management et gestion des institutions sociales qui sont prisés par les certaines structures privées. Ces masters de niveau 1 sont enseignés dans des universités ou dans des écoles, tels que Dauphine ou IRTS afin de former les étudiants aux métiers de directeur d’EHPAD.

Dans cet article, nous ferons le point sur les multitudes voies d’accès possibles à la formation de directeur d’Ehpad avec Richard Capmartin, RC Human Recruitement.

Diplôme niveau 1 prédominant mais des freins à la qualification

En matière de recrutement dans les établissements de santé, c’est le niveau 1 en raison de son « caractère multi-établissements de nombreux postes de direction » d’après Richard Capmartin, directeur associé de Rc Human Recruitment. Les choses ont changé depuis, actuellement pour exercer la fonction de directeur d’Ehpad, le niveau 1 ne suffit plus, notamment dans des zones isolées du fait d’un manque de qualification.

Les titres et masters spécialisés dans le secteur médico-social !

Dans le secteur médico-social, tous les diplômes ne sont pas équivalents. Mais nous comptons de nombreux détenteurs d’un diplôme professionnel du secteur social ou paramédical, comme le :

  • diplôme de niveau III du secteur social (du type DEASS, DEES, CESF, DEEJE, DEETS). En Ehpad, il s’agit plutôt de titulaires du diplôme d’État infirmier (DEI), puis de titulaires du diplôme de cadre de santé

  • Certificat d’aptitude à la fonction de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale (Cafdes)

  • masters 1 ou masters 2 spécialisés représentant près d’un tiers des qualifications du secteur de la santé

  • master professionnel « Économie et gestion des organisations médico-sociales » université Paris-Dauphine etc.

Pour plus d’informations sur cet article, cliquez sur ce lien

Richard Capmartin