Ehpad
Publié le - 2809 hits -

La tarification des Ehpad passée en revue

Une nouvelle structure a été mise en place dès le début de cette année pour la tarification des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Ce projet annoncé en 2016 a pour but d’optimiser les revenus de ces établissements. 85% d’entre ces derniers sont concernés par cette nouvelle tarification. Plusieurs décrets sont appliqués sur les divers services offerts par les Ehpad. La réforme passe en revue les règles budgétaires et tous les aspects de la comptabilité et de la gestion des dépenses.

Un nouveau souffle

La réforme est dans le cadre de l’adaptation de la société au vieillissement de la population. Il s’agit selon le secrétaire d’État d’un bouleversement important auquel nous sommes confrontés depuis cette dernière décennie. La reforme tarifaire des Ehpad est un moyen de permettre aux Ehpad d’offrir des services professionnels de qualité et d’être autonomes. La réforme tarifaire est aussi accompagnée d’un plan d’action tripartite entre les Ehpad, les agences régionales de santé et les divers départements concernés. Les nouvelles mesures ont aussi pour mission de donner un nouveau souffle aux établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes. Ces derniers sont essentiels à l’adaptation de la société au phénomène de vieillissement. Ils sont considérés comme un atout pour la prévention de la perte d’autonomie.

Un fonds d'aides pour des travaux de remise à niveau

Un forfait autonomie est mis en place pour aider les Ehpad à atteindre leurs objectifs. Par ailleurs, les autorités mettent à la disposition de ces résidences un fonds d’aides particulièrement ceux qui doivent entreprendre des travaux de remise à niveau. Pour optimiser la qualité de leurs services, les Ehpad peuvent recruter des étudiants ou des jeunes travailleurs. Toutes ces mesures vont les permettre d’accueillir des personnes âgées ou en perte d’autonomie.

Autre information à retenir sur la réforme tarifaire des Ehpad est la facturation des services des pompiers. En effet, les interventions qui consistent à assister une personne chez elle sans qu’elle ait besoin d’être transportée aux urgences seront facturées. Toutefois, cette décision ne fait pas l’unanimité.