Ehpad
Publié le - 1258 hits -

Des conseils utiles à retenir pour réussir son investissement en ehpad

L’investissement en ehpad est un excellent outil patrimonial pour augmenter ses revenus. Ainsi, les investisseurs se tournent de plus en plus vers l’achat d’un ehpad. Investir dans un ehpad a de nombreux avantages. Vous percevez régulièrement des loyers sans avoir à gérer la résidence. En effet, vous acheter une chambre en ehpad que vous allez confier à un exploitant. Celui-ci se charge de trouver un occupant et de gérer les services dont ce dernier aurait besoin. Il vous reste à percevoir le loyer. D’ailleurs, même si votre ou vos chambres ne sont pas occupées, le gestionnaire vous doit sans faute les loyers comme prévu. Ce n’est pas tout, bien d’autres avantages sont à portée de main !
 

Comment investir en ehpad ?

Quelques lignes à retenir pour réussir son investissement en ehpad. Ils sont applicables du moment où vous avez trouvé la chambre ou l’établissement à acheter. Vous devez avant tout étudier la rentabilité du programme. Généralement, vous percevrez une rentabilité annuelle de 4,4 % à 5 % de la valeur du bien immobilier hors taxe. Ensuite, il y a la revalorisation locative qui a lieu tous les ans. Elle peut être de taux fixe ou suivant un indice (ehpad, ICC ou IRL). Vous ne devez pas oublier les travaux d’innovation du bâtiment. Ils peuvent être partagés entre l’investisseur et le gestionnaire. Sinon, préférez un programme dans lequel l’exploitant prendra en charge tous les travaux. En outre, il y a le renouvellement de mobilier qui est uniquement à votre compte. D’après les enquêtes menées auprès des gestionnaires, le propriétaire doit prévoir entre 3 500 € et 10 000 € tous les 9 ans à cet effet. Le dernier, mais le plus important point pour investir ehpad est le choix du gestionnaire. Tâchez de choisir une personne physique ou morale expérimentée qui saura rendre votre investissement rentable.
 

Choisir entre un ehpad neuf et d’occasion

Il n’est pas vraiment question d’avantages et d’inconvénients mis à part le fait que le neuf est toujours plus cher que l’occasion. Sinon, tout dépend du choix personnel de chacun. Étant neuf, l’ehpad n’a pas encore été exploité. Donc, vous ne percevrez pas encore de loyers pendant une certaine durée. Toutefois, vous pouvez passer un accord avec le futur exploitant pour recevoir des préloyers. Vous devez également avancer la TVA que vous récupèrerez six mois après la première location des chambres. Investir dans un ehpad neuf revient à un contrat de bail de 12 ans. En choisissant d’investir dans l’occasion, vous suivez les processus déjà mis en place par l’ancien propriétaire. Vous percevrez immédiatement les loyers, ceux qu’il a fixés jusqu’à la prochaine revalorisation locative. Vous ne payerez plus de TVA étant donné que celle-ci a déjà été réglée par l’ancien propriétaire. La durée de bail est très variable, il faut compter le reste des années déjà coulées avec l’investisseur précédent.